Les recettes infantiles

Le lait maternel

Le système digestif d’un bébé est très sensible et c’est pour cela que l'introduction de nouveaux aliments dans son alimentation doit se faire très progressivement. Dans le cas contraire, ces aliments risquent de se transformer en toxine dans l’intestin.

De nombreux produits destinés à assurer la transition entre l’allaitement maternel et l’alimentation diversifiée sont riches en nutriments et se disent similaires au lait maternel. Mais ces produits ont leurs limites.

En effet, la plupart des protéines contenues dans leurs recettes sont des combinaisons de lait de vache, de soja et/ou de riz complet. Toutes ces recettes sont riches en vitamines de synthèse, en minéraux inorganiques et en graisses issues d’algues ou d’autres graines. Elles peuvent contenir des allergènes potentiels et générer des problèmes de digestion et d’obésité.

Dans le lait maternel, on retrouve des acides aminés essentiels et non essentiels, un mélange de graisses et une variété de vitamines naturelles, de minéraux organiques, de prébiotiques et des antioxydants comme la vitamine E. Il apporte ainsi tous les nutriments nécessaires au bon développement de l’enfant.

On trouve également dans le lait maternel de précieuses hormones et d’autres éléments que seul lui peut fournir lors des premiers mois de la vie.

Il existe un seul aliment naturel, une graine, dont la composition en nutriments est très proche de celle du lait maternel sur différents aspects : le quinoa. La science a permis de découvrir qu’il contient les nutriments requis par les bébés et les enfants dans les quantités nécessaires à leur croissance.

Quinoasure, constitué à 100% de quinoa, a une composition en acides aminés similaire à celle du lait maternel et offre ainsi chaque jour à vos enfants (à partir de 6 mois) un apport nutritionnel équilibré.

De plus, Quinoasure ne contient pas de gluten et est idéal pour les enfants et les bébés intolérants au lactose.